Partagez | 
 

 Mysterious Prince ▬ Smile at me and I fall in love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Allen E. McDowell
Rebelle
Rebelle

avatar

× Rang : Mysterious Prince
× Pseudo : Hikari Relyse
× Messages : 58
× Age : 22
× Date de naissance : 17/04/1996
× Date d'inscription : 09/02/2013
× Nom complet : Allen Ludwig Elliot McDowell
× Âge : 18 ans
× Talents : Virtuose au piano et peut jouer de tous les instruments.
× Club : Talents cachés ▬ Président
× Avatar : Len Kagamine ▬ Vocaloid
× Crédits : Miss Amazing
× Couleur : RoyalBlue

Le Prodige
Relationship:
Liste des choses à faire:
Rêve:

MessageSujet: Mysterious Prince ▬ Smile at me and I fall in love   Dim 10 Fév - 9:40



Allen E. McDowell
 
Salut vous ! Moi c'est Allen Elliot Ludwig McDowell, néanmoins tu peux m'appeler Al' et je suis anglais. En effet je suis né(a) au/à PAYS/VILLE et j'ai 18 ans, je suis donc en classe Gloire. Je sais jouer de tous les instruments (seulement les bases) mais j'excelle particulièrement au piano et je sais également maîtriser ma voix afin de chanter. Cependant je me dirige dans la section Rebelle de la pension. Pour finir, il se trouve que je suis hétérosexuel.


CARACTÈRE
« Don't judge by appearences, you don't know myself so you can't judge me, fuck off. » ❧
 Ce jeune garçon qui semble froid au premiers abords est en réalité une personne de confiance et quelqu'un de très sympathique. Son charme n'est pas dû qu'a sa beauté, elle est due aussi à sa personnalité et à son charisme. Il aime un peu taquiner les gens et aime bien s'amuser. Il peut se montrer sociable et extraverti mais cependant, il parle rarement de son passé. Il cache un lourd secret qu'il ne peut révéler à qui que ce soit et qui le ronge depuis peu. Il fait tout pour oublier cet incident intervenu dans sa vie malheureusement, il n'y parvient pas et garde cette cicatrice dans son coeur et son âme. C'est aussi quelqu'un de mystérieux et d'énigmatique. Depuis son plus jeune âge, à aucun moment il ne s'était mis à pleurer, sauf à de rares occasions. Souvent, on a du mal à distinguer ce qu'il pense intérieurement même si il est franc et honnête. Il a horreur de l'ennuie et cherche toujours à se divertir et s'amuser. Il excelle dans toutes les matières qu'elles soient artistiques ou scientifiques. C'est un excellent élève, il est très intelligent mais parfois, fait preuve de flemmardise et cela attire les foudres de ses professeurs à cause de sa fainéantise. Il n'aime pas qu'on lui impose des ordres mais il se laisse faire lorsque c'est nécessaire, ne l'énervez pas ou il peut entrer dans une colère noire.
Chanter et jouer du piano lui permet de se détendre, il joue magnifiquement bien et possède une voix cristalline. On peut dire qu'il a la voix d'un jeune homme et d'une femme à la voix grave en même temps. Ce mélange lui donne un style particulier. Il possède aussi l'oreille absolue, faculté qu'il possède depuis sa naissance.


PHYSIQUE
« I am me, and nobody else. Keep calm and be yourself » ❧
 « Un charme irrésistible et un charisme incroyable » voilà ce que disaient les gens à propos d'Allen, très beau jeune homme à la beauté énigmatique, âgé seulement de dix huit ans. Il mesure environ un mètre quatre-vingt et est plutôt mince, léger mais un peu musclé. Il possède une chevelure dorée qui brille au soleil, ses cheveux sont lisses et doux, souvent en bataille et presque toujours décoiffés. Les traits de son visage sont bien dessinés, son regard est d'un bleu étincelant et envoûtant. Ses lèvres sont fines et sa peau est lisse et douce au toucher (même si il ne laisse souvent personne le tripoter), son nez est droit et bien formé. Sur son visage peut apparaître parfois des sourires mesquins ou narquois cependant il se peut que de temps en temps, même si cela est devenu rare, il esquisse un sourire sincère et chaleureux. Ses doigts de pianiste ornés de bagues ( dont une est particulièrement précieuse pour lui ) sont longs et fins, ses ongles sont un peu longs : mais cela ne le gêne absolument pas. Il s'habille généralement avec des habits qui lui sont confortables avec un petit style "rebelle" qui convient parfaitement, il porte souvent un collier assez particulier, parfois à clous et des boucles d'oreilles aux deux oreilles.


C'EST QUOI TON HISTOIRE ?
« You know, I have some regrets from the past. I don't feel forgiven » ❧
 La brise du printemps soufflait sur les vitres du manoir McDowell. Voila quelques heures qu'Alice avait perdu les eaux. Vite, il fallait appeler un médecin, elle allait accoucher. Elle avait mis au monde l'héritier de la famille Liddell et McDowell sous les yeux attendrissant de son mari Elliot qui la soutenait.
Un enfant magnifique vit le jour en avril, il possédait exactement les même cheveux couleur or et le même regard bleu étincelant que ses parents. Même si ce n'était qu'encore un nourrisson, cela se voyait qu'il allait devenir un très beau jeune homme plus tard, ses traits étaient bien dessinés, son visage était parfait. A sa naissance, il ne pleura pas comme la plupart des bambins qui se mettaient a pousser des cris. Il ouvrit doucement ses petites paupières et se mit a sourire a son père qui l'avait pris dans ses bras. Les larmes montaient au yeux d'Elliot qui serrait le petit corps contre lui. Alice et Elliot étaient très fiers de leur enfant et ils voyait en lui un grand avenir.
Comme c’était un enfant intelligent, a six mois il prononça son premier mot, mais ce n'était pas un mot comme maman ou papa, il avait dit "chanson". En effet, ses parents lui faisait écouter de la musique à longueur de journée, pourquoi ? Tout simplement car Allen aimait la musique. Ses parents se demandait s'il n'avait pas l'oreille absolue d'ailleurs, lorsqu'il su prononcer le nom de chaque note de musique de la gamme de do Majeur, leurs doutes se confirmèrent. Lorsque son père jouait une note sur le piano à queue, le jeune enfant la reconnaissait automatiquement.
Les enfants ne venaient jamais le voir ou lui adresser la parole, ils le trouvaient bizarre. Pourquoi ? Tout simplement car Allen n'arrêtait pas de parler de musique, il s'imaginait déjà jouer du piano plus tard même si il n'était pas encore très habile et qu'il ne savait pas bien jouer car ses mains étaient bien trop petites. Il regardait son père en jouer. Il accompagnait souvent sa mère qui elle, était violoniste. Pour les autres bambins c'était une tout autre histoire, les partitions de musiques n'étaient qu'autre que du charabia. Il se sentait un peu triste tout seul mais comme ses parents s'occupaient souvent de lui et étaient très attentionnés envers leur unique enfant, cela ne le dérangeait pas même si il aurait voulu avoir quelques amis. Il avait on peut dire des "amis" mais ceux-ci n'étaient que son cousin et sa cousine Kiseki et Kaori Kagami, fils et fille du cousin de sa mère. Il les appréciait car ils avaient tous les trois le même âge bien qu'il remarquait que ces deux membres de sa famille étaient un peu "spéciaux". L'une s'amusait toujours avec un gun en plastique à crier «PAN !» dans toute la maison et l'autre,  jouait avec des ciseaux et manquait toujours de se couper un doigt. Mais Allen les appréciait car eux, ils l'adoraient à sa juste valeur.

Un jour, il était alors âgé de trois ans, ses parents l'avaient emmené au parc. Il se disait qu'il allait encore tomber dans la solitude car ses parents commençaient déjà à sympatiser avec un autre au couple. Allen dû se balader seul dans le parc tout en ramassant des fleurs, les enfants jouaient en groupe et il ne voulait pas les gêner. Il avait aperçu une petite fille qui semblait tripoter quelque chose. Elle avait attiré son regard car elle possédait une magnifique chevelure blanche. Allen n'en avait jamais vu auparavant. Elle aussi était seule et poussé par l'envie de lui parler, il s'était avancé discrètement vers elle. Il ne savait pas vraiment comment s'y prendre et puis, c'était encore qu'un petit garçon à peine âgé de trois ans. Il lui avait tapoté l'épaule et se baissa. La petite fille s'était retournée mais comme elle ne le voyait, elle se retourna immédiatement. Le petit blond recommença ce geste qui l'amusait beaucoup mais il dû s'arrêter lorsqu'elle s'énerva. Il souleva son chapeau rouge et lui sourit amusé. Devant lui, se trouva une magnifique petite fille qui devait avoir son âge et qui possédait de jolis yeux écarlates.


    « - Pourquoi t'es toute seule ?
    - Ça te regarde pas ! lui avait elle répondu.
    - Pourquoi ? »


Il lui tapota l'épaule encore une fois en riant de plus belle. La petite allait riposté qu'il ne lui laissait pas le temps en déclarant :


    « - Moi aussi je suis tout seul, tu veux jouer avec moi ? »


Elle réfléchit quelques instants avant de répondre avec un haussement d'épaule et un petit « Oui » , Allen lui prit la main et ils se mirent à faire des petits jeux d'enfants dans le parc. Ils jouèrent ensemble pendant deux bonnes heures jusqu'à la nourrice d'Anabeth l'eut arrachée des mains d'Allen. Avant de se quitter, ils s'étaient échangés leurs noms. Elle se nommait Anabeth Emily. Cette petite fille était devenue alors, sa première amie.

Durant plusieurs années, les deux enfants se revoyaient souvent. Au début, Allen l'invitait à venir prendre le goûter chez lui, puis au fur et à mesure que leur amitié se renforçait, elle venait plus souvent et restait de plus en plus longtemps. Ils dégustaient ensemble différents gâteaux et bonbons, ils faisaient toujours des bêtises ensemble et dormait parfois ensemble la nuit. Enfin jusqu'à au moins trois heures du matin, ils se racontaient différentes histoires d'aventures, d'épouvante et de fantaisie. Ils étaient à présent meilleurs amis, Allen pouvait faire confiance à Anabeth et par ailleurs, il la surnommait "Lily" et seul lui avait le droit de la surnommer de la sorte.

Ses parents, avait fait venir un professeur de piano pour apprendre à Allen à jouer de cet instrument à l'âge de quatre ans. Il s'était montré très doué et habile. Plus il grandissait plus il jouait de mieux en mieux. Il avait pris aussi des cours de chant avec sa mère à l'âge de cinq ans. Il avait dévoilé sa voix mélodieuse à sa chère Anabeth, c'était elle la première à l'avoir écouter de sa plus belle voix - bien qu'il avait encore une voix d'enfant. Anabeth en avait les larmes aux yeux, tellement émue par la voix, elle lui avait offert la bague en argent qu'elle portait au doigt. Sans réfléchir, il l'avait remerciée et depuis, il portait ce bijou en souvenir de leur amitié.

Cinq belles années étaient passées, leur amitié qui grandissait, commençait à subitement se changer en amour. Mais...
Un jour, alors que Allen dînait avec ses parents, son père lui déclara que dans une semaine, ils devaient déménager pour des raisons de travail. Le jeune garçon s'était levé brusquement de table et était parti dans sa chambre en vitesse. Cette nouvelle l'avait chamboulée, il refusait de partir, là où ils allaient emménager était à environ mille sept cent kilomètres. Il ne pleurait pas mais réfléchissait à une solution. Ses parents ne voudraient jamais le laisser seul ici. En partant d'ici, il ne devait pas avoir de regret, il fallait qu'il lui dise ! Cependant, cette nuit-là, il avait fait un rêve étrange. Des évènements allaient chambouler sa vie. Des évènements tristes et très douloureux allaient le frapper. Un ! Deux ! Trois !

Le lendemain, il s'était rendu au parc, là où l'attendait comme toujours, son amie Anabeth. Ils étaient alors tout deux âgés de dix ans. Dans le parc, était installée une petite terrasse d'où on pouvait une magnifique vue sur la ville, au bord d'une falaise qui devait faire environ six ou sept mètres de haut. Il y avait une barrière de sécurité et comme Anabeth aimait prendre des risques, elle s'asseyait toujours sur la rambarde en compagnie d'Allen. Mais aujourd'hui, il n'allait pas s'asseoir sur la barrière, il avait quelque chose d'important à lui dire.


« - Lily, j'ai quelque chose à te dire...  avait-il fini par déclarer.
- Bah vas-y ! lui avait répondu Anabeth, un sourire aux lèvres.
- Je... Je t'aime ! »

Allen avait rougi alors comme une tomate mais n'avait détourné pas son regard et il continuait de la fixer de ses yeux bleus. Il était tomber amoureux d'Anabeth et espérait de tout coeur que ses sentiments étaient partagés. Malheureusement, la jeune fille avait prononcé des mots qui allaient lui briser le coeur en mille morceaux


    « - Je... non Allen, on sera toujours juste des amis ! »


« Amis... »  ce mot résonnait dans la tête d'Allen. Son coeur s'était déchiré, brisé, détruit, meurtri. Il avait jeté un regard empli de tristesse à Anabeth qui semblait avoir terriblement regretté ses paroles. Ce regard qui resterait gravé dans les pensées de la jeune fille. Ces mots qui avaient eu un impact sur le coeur du jeune garçon l'avaient vraiment blessé et allait en devenir inconsolable. Le petit blond avait fait volte-face, les larmes aux yeux. C'était fini, les goûters avec pleins de pâtisseries, les bêtises, les jeux, les aventures, les histoires, les bons moments, l'enfance et Anabeth. Tout cela était terminé...
Mais soudain, il entendit un cri, c'était la voix d'Anabeth. Il s'était retourné rapidement, Son amie était en train de basculer vers la falaise. Il s'était précipité pour lui agripper la main. Il était retenu par la barrière, tenant Anabeth
. « Je ne te laisserai pas tomber, je tiendrai... » se disait-il. Cependant, les filles grandissaient avant les garçons, et la jeune fille était un peu plus grande que lui et donc, un peu plus lourde. Malgré les efforts du petit blond, la main de sa tendre amie avait glissé et elle fit une chute de plusieurs mètres.


    - LILY !!! avait-il hurlé.



Sa voix pleine de souffrance avait résonné dans tout le parc.
Il voyait de ses yeux la chute de son amie qui lui paraissait longue et si rapide à la fois. Cette main qu'il voulait garder dans la sienne, il l'avait malheureusement lâché car il n'était pas assez fort. Il s'en voulait, il culpabilisait. Pourtant ce n'était pas de sa faute, mais il ne se le pardonnera jamais...Jamais.
Sans réfléchir il avait franchi la barrière, et prudemment, il était descendu pour aller la chercher.  Néanmoins, il avait trébuché et avait fait un roulé boulé jusqu'en bas. Il était égratigné mais il s'en fichait, il fallait qu'il retrouve son amie.  Lorsqu'il l'eut retrouvée, son corps était inerte et écorché. Elle avait une vilaine plaie à la joue. Allen avait accouru vers elle, il l'avait pris dans ses bras tout en la serrant contre lui. De grosses larmes coulaient sur ses joues. Un... Son coeur lui faisait horriblement mal. C'était la première fois qu'il s'était mis à pleurer. Des larmes de tristesse qu'il n'avait jamais ressenti auparavant.
Sans plus tarder, il essayait tant bien que mal de porter Anabeth sur son dos alors qu'elle était inconsciente et de faire un détour pour revenir au parc. Peu de temps après, ses parents qui avaient entendu son cri, s'étaient précipités vers eux. On les avait emmenés à l'hôpital mais Allen refusait d'être séparé de son amie car il voulait veiller sur elle. Les blessures du garçon n'étaient que superficielles à son grand soulagement. Les médecins avaient emmené Anabeth chez elle, il se pouvait qu'elle ne se réveillera que dans quelques jours, elle avait surtout besoin de repos. Durant une semaine, Allen avait veillé sur elle, lui apportant des marguerites, ses fleurs préférés et restant toute la journée à son chevet, lui chantant des chansons différentes ou lui racontant des histoires en espérant qu'elle pouvait l'entendre. Puis était arrivé le jour où il devait partir. Il avait déposé un collier de rubis sur la table de chevet, il avait déposé un baiser sur les lèvres de sa bien aimée et lui avait murmuré :



    - Adieu, chère Lily...


Puis il avait refermé la porte de la chambre de son premier amour qui dormait profondément après avoir jeter un dernier coup d'oeil vers elle, espérant de tout coeur qu'elle se réveillerait.
Le voilà dans la voiture de ses parents, ses affaires avec lui. Il allait quitter sa ville natale, ses souvenirs d'enfance, et celle qu'il avait aimé.

Depuis, il s'était renfermé sur lui même. Il avait adopté un style un peu rebelle. Il ne souriait plus sincèrement, plus de sourire joyeux ou chaleureux. Une blessure lui infligeait chaque, une douleur des plus intense. Souvent, il rêvait de la scène de la chute d'Anabeth. Il se réveillait toujours en sursaut et en sueur. Il voulait oublié cet incident qui l'avait marqué malheureusement à vie.
A l'âge de quinze ans, il avait fait une fugue. Il n'en pouvait plus, un jour alors qu'il avait réussi à oublier son premier amour. Ses parents avaient fait l'erreur de ressortir des souvenirs d'enfance. Une colère noire montait en lui et il avait quitté la maison. Durant quelques mois, il avait vécu chez son oncle Niji qui était le cousin de sa mère. Celui-ci n'arrivait pas à persuader Allen de rentrer chez lui, alors il lui permit de vivre un peu plus longtemps chez les Kagami tout en prévenant ses parents. Allen put revoir sa cousine et son cousin qu'il considérait comme son frère et sa soeur. Mais telle ne fut pas sa surprise d'apprendre que Kiseki était schizophrène et qu'à cause de cela, il commit un acte des plus sanglant. Son cousin qui était de nature calme mais tout de même dynamique restait froid et presque sans émotions, enfin du moins devant les autres gens car lorsqu'il aperçut Allen, immédiatement il sauta dans ses bras. Le blondinet l'aida à surmonter cet évènement qui l'avait bouleversé. Les liens entre lui et les Kagami se faisaient de plus en plus forts. Puis un jour, il s'était dit qu'il fallait qu'il rentre, il avait reprit goût à la vie et ses parents lui manquaient, il avait seize ans, mais voilà. Sa mère qui avait été bouleversée par sa fugue avait des hallucinations. Elle avait peur, très peur, car elle avait l'impression qu'il la hantait, que son esprit la hantait. Elle entendait parfois sa voix alors qu'il n'était pas là. Lorsqu'il était rentré chez lui, il s'était dirigé vers sa mère avec un sourire radieux.


    - Mère je suis là.


T[i]elle ne fut pas sa surprise quand sa mère poussa un cri et hurlait : « Il est revenu me hanter ! Pardonne moi mon fils, mon fils que j'aime ! J'ai été une si mauvaise mère ! Ta voix, j'entends ta voix partout ! Elle me hante elle aussi ! Et maintenant je te vois ! »
Des larmes coulaient sur ses joues et elle s'était précipitée sur le balcon. Allen s'était approchée de sa mère et lui tendait la main. Mais elle avait sauté. Sous les yeux horrifiés de son fils. Le jeune homme s'était approché du balcon, son coeur le serrait. Il avait regardé par dessus le balcon, sa mère baignait son son sang, ses yeux s'étaient dilatés. Elle était morte. Il avait poussé un cri d'horreur. Son père avait accouru aussitôt et fut surpris de voir son fils. Il s'était rapproché du balcon et avait vu aussi le cadavre de sa femme. Il avait faillit s'écouler sur le sol, il avait tout de suite pris son fils dans ses bras qui s'était mis à sangloter. Deux...

Le lendemain, Allen n'avait pas dormi de la nuit, sa famille allait préparer les funérailles de sa mère. Mais ce matin, il avait découvert le corps de son père, inerte près du cercueil où reposait sa mère. Il s'était suicidé, ne pouvant vivre sans sa femme, laissant derrière lui, son fils. Le jeune garçon avait hurlé encore une fois. Sa mère et son père étaient morts à cause de lui. A cause du choc émotionnel, le garçon perdit conscience. Trois...

Son rêve était prémonitoires, des évènements tristes et douloureux allaient chambouler sa vie. Un, deux trois.

Pour l'enterrement de ses parents, il avait chanté une chanson, une très belle chanson mais qui sonnait dans sa voix comme un cri de tristesse et de désespoir, tous ceux qui assistaient aux funérailles avaient eu les larmes aux yeux. Il avait chanté merveilleusement bien pour ses parents l'entendent. Depuis, il avait été recueilli par son oncle qui l'avait hébergé durant sa fugue. Il ne voulait plus chanter. Sa voix avait causé la mort de ses parents. Mais son oncle croyait le contraire et sans lui demander son avis, il l'inscrivit dans le pensionnat prodige.
Allen dû passer le concours d'entrée. Il se disait qu'il devait recommencer une nouvelle vie. Lorsqu'il s'était mis à chanter devant les jury, ils avait été tous émerveillés et émus par sa voix cristalline. A contre coeur il avait chanté. Il ne voulait plus chanter. Plus du tout.

C'est alors qu'il entra, à l'âge de dix sept ans, dans le pensionnat. Dans la classe gloire.
Mais il ignorait que son premier amour y était. Anabeth était rentrée un an plus tôt dans le pensionnat.
Il était décidé à ne pas montrer ses talents.

Voilà un an qu'il était dans le pensionnat, il fit la rencontre de plusieurs personnes et s'était lié d'amitié avec Rayan qui devint son meilleur ami et avait retrouvé son amour d'enfance, Anabeth. Leur complicité d'antan avait refait surface et ils vécurent une idylle tels deux amoureux secrets. Anabeth et Allen s'aiment toujours et l'année se passa très bien jusqu'au jour de l'incendie. Allen eut terriblement peur mais heureusement, personne n'était blessé, ni ses amis, ni lui. Les vacances d'été arrivèrent et les deux amoureux décidèrent de se lancer, sur un coup de tête, un défi :
Ne pas se parler jusqu'à ce que le pensionnat revienne.
Défi assez idiot n'est-ce pas ? Mais ces deux-là savaient que leur amour durerait longtemps et que rien ne le brisera bien que la plupart des gens pensaient qu'ils étaient juste meilleurs amis. Toutes ces choses nyannyan à l'eau de rose ce n'étaient pas vraiment leur truc. Quand ils seront des adultes responsables et plus matures, ok.
Durant les vacances d'été, Allen parti au Japon, dans la seconde résidence de son oncle Niji à Tokyo. Le jeune s'y sentait dépaysé mais appréciait énormément la ville et ses habitants. Malgré la distance, Allen pensait chaque jour à Anabeth.
Après les deux mois de vacances, Allen su se contenir et n'envoya aucune cartes, aucune lettre à Anabeth, mais son amour avait grandi. Peu de temps avant la "rentrée", il apprit que le pensionnat avait été reconstruit et était flambant neuf. Sans plus attendre, il écrivit une lettre au directeur afin de pouvoir revenir là où il se sentait chez lui.

Il n'avait qu'une hâte, retrouver ses amis mais surtout celle qui lui était chère.



derrière le miroir
Pseudo : Hikari Relyse
Âge : 17 ans
Double compte : Aucun
Avis sur le forum : Il est génial !
Quelque chose à ajouter : Je suis le chef des Rebelles \o/ (enfin, l'élève responsable du clubs Surprised)
Code : Validé par Kuru'

codage par Kuru
Image par H.Relyse

_________________

.: Royalblue :.


:: Fire Flower ::
 

:: Best Friends Forever ♥ ::
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
"Queen" Anabeth S. Emily
Actrice
Actrice

avatar

× Rang : THE QUEEN. ~ Bitch please, I'm fabulous. ♥
× Pseudo : MISS AMAZING. a.k.a. Kao'
× Messages : 64
× Age : 21
× Date de naissance : 23/01/1997
× Date d'inscription : 09/02/2013
× Nom complet : Anabeth Sharon Emily
× Âge : 18 ans
× Talents : Comédie & Athlétisme
× Club : Théâtre
× Avatar : Fujiwara no Mokou ▬ Touhou
× Crédits : Miss Amazing (moi. ♥)
× Couleur : Crimson
× Doubles comptes : Sara-Holly J.Ashford, la plus belle des rouquines. ♥

Le Prodige
Relationship:
Liste des choses à faire:
Rêve:

MessageSujet: Re: Mysterious Prince ▬ Smile at me and I fall in love   Dim 10 Fév - 16:08

Hanway mon sexypetitcopain ! *W*

Bienvenue chez toi mon beau, et go terminer ta fiche qu'on puisse faire des bébés jouer notre couple de la morkitu !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Allen E. McDowell
Rebelle
Rebelle

avatar

× Rang : Mysterious Prince
× Pseudo : Hikari Relyse
× Messages : 58
× Age : 22
× Date de naissance : 17/04/1996
× Date d'inscription : 09/02/2013
× Nom complet : Allen Ludwig Elliot McDowell
× Âge : 18 ans
× Talents : Virtuose au piano et peut jouer de tous les instruments.
× Club : Talents cachés ▬ Président
× Avatar : Len Kagamine ▬ Vocaloid
× Crédits : Miss Amazing
× Couleur : RoyalBlue

Le Prodige
Relationship:
Liste des choses à faire:
Rêve:

MessageSujet: Re: Mysterious Prince ▬ Smile at me and I fall in love   Dim 10 Fév - 18:01

Merciiiiii ! Very Happy

Et voilà, j'ai enfin fini ma fiche ! Par contre Kuru', tu as oublié de mettre des overflow, Ana' me les a rajouté :3

_________________

.: Royalblue :.


:: Fire Flower ::
 

:: Best Friends Forever ♥ ::
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurusu Black'Shouu
Mad & Evil Prodige
Mad & Evil Prodige

avatar

× Rang : Mad & Evil Prodige
× Pseudo : Kuru'
× Messages : 169
× Date d'inscription : 02/02/2013
× Nom complet : Kurusu Black'Shouu
× Âge : 21 ans
× Talents : Prodige Accompli
× Club : Responsable de l'Assemblé de la pension
× Avatar : Kurusu Shou
× Crédits : MISS AMAZING.
× Couleur : Tomato
× Doubles comptes : Akira Black'Jack / Edouard Nightray

Le Prodige
Relationship:
Liste des choses à faire:
Rêve:

MessageSujet: Re: Mysterious Prince ▬ Smile at me and I fall in love   Dim 10 Fév - 18:44

Dossier Accepté

(Re)Bienvenue parmi-nous, Allen !
Avec cette présentation validée, tu peux désormais rp sur le forum. Tu peux aussi aller faire ta propre fiche de personnage, si tu le souhaites, pour nous faire connaître les relations de ton personnage, ainsi que ses déplacements dans le rp.

Le staff espère que tu t’amuseras bien et s'il y a quoi que se soit, nous sommes toujours là pour répondre à tes questions.
Bon RP !


    PS : Content de te revoir sur le forum ! Very Happy
    Pour les overflow j'vais aller voir ça (plus tard xD), merci d'm'avoir prévenu ~

_________________

Kit spécial Event, merci Ana' ~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prodiges-pensionnat2.purforum.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mysterious Prince ▬ Smile at me and I fall in love   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mysterious Prince ▬ Smile at me and I fall in love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Run, Jump, Fly fly away, Slide between planets, Sit on the moon, Fall in love with a star, Slide, Fall down on the eath, Die far from your love ♣ Confession du Colibri ♣ 29/03
» [TERMINÉ] I fall in love with you every single day. - EDWARD.
» And they think we fall in love but that's not it, just want to get some + Baby
» (M) JESSE LEE SOFFER - don't fall in love because everything that falls gets broken.
» fall in love with people » niha

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prodiges Pensionnat V2 ::  :: Dossiers d'inscriptions :: Dossiers Acceptés :: Rebelles-
Codage de Miss Amazing, PA de Kuru' / Contexte imaginé par Kurusu Black'Shouu.Le plagiat est puni par la loi, veuillez donc bien respecter notre travail et ne rien copier sans autorisation.